Examen de chasse - session 2005

(Epreuve théorique)

Branche I - connaissance de la réglementation sur la chasse et la conservation de la nature.

- Questions n° 1 à 20 -

1) Aux yeux de la législation sur la chasse, les conseils cynégétiques agréés sont des associations sans but lucratif ayant pour principale mission
a) de donner au ministre qui a la chasse dans ses attributions un avis sur toutes questions intéressant directement ou indirectement la chasse.
b) d’assurer la coordination de la gestion cynégétique sur une certaine étendue de territoire.
c) de défendre les intérêts de leurs membres auprès des autorités politique, administrative et judiciaire.

2) Laquelle des 3 espèces suivantes est protégée par la loi sur la conservation de la nature ?
a) Le blaireau.
b) La martre commune.
c) Le vanneau huppé.

3) Laquelle des 3 espèces gibiers suivantes peut être chassée ce samedi 12 mars 2005 ?
a) Le pigeon ramier.
b) Le lapin.
c) Le sanglier.

4) Tirer un faisan survolant le territoire de chasse voisin
a) est permis, à condition d’effectuer le tir à partir d’un poste situé sur son propre territoire de chasse.
b) est permis, à condition que le faisan se soit envolé à partir de son propre territoire de chasse.
c) est interdit.

5) En temps de neige, lors d’une chasse en battue, le tir en plaine d’un cervidé sortant du bois par un chasseur posté dans celui-ci
a) est autorisé, pour autant que le chasseur ait également le droit de chasse en plaine.
b) est autorisé, pour autant que le chasseur ait obtenu une autorisation du directeur de la DNF.
c) est interdit.

6) D’un point de vue légal, les dégâts commis par des sangliers à une parcelle agricole doivent être indemnisés par
a) la Région wallonne, au travers d’un fonds spécial d’indemnisation.
b) le conseil cynégétique local.
c) le(s) titulaire(s) du droit de chasse sur les parcelles boisées d’où proviennent ces sangliers.

7) En Région wallonne, le lâcher d’un cerf boisé
a) est autorisé en dehors de la période de chasse au cerf boisé.
b) n’est autorisé que pour remplacer un cerf boisé abattu par erreur au cours de la saison de chasse précédente.
c) est interdit.

8) La loi sur la chasse réglemente le nourrissage des animaux appartenant
a) aux espèces de la catégorie « grand gibier ».
b) aux espèces des catégories « petit gibier » et « gibier d’eau ».
c) à toutes les espèces classées comme gibier.

9) La destruction du renard dans l’intérêt de la faune peut s’effectuer
a) uniquement avec une arme à feu.
b) au moyen d’un collet muni d’un arrêtoir.
c) à l’aide d’un appât vivant.

10) En vue de prévenir des dommages importants dans ses cultures, un agriculteur n’a le droit de détruire le sanglier sur les terres qu’il occupe
a) qu’avec l’accord préalable du chasseur sur le bois voisin des terres en question.
b) qu’après en avoir averti le directeur de la D.N.F.
c) que s’il possède un permis de chasse valide et une autorisation du directeur de la D.N.F.

11) Un rôti de biche peut être offert au consommateur dans un restaurant
a) uniquement du 1er octobre au 10 janvier inclus.
b) uniquement du 1er octobre au 15 février inclus.
c) toute l’année.

12) L’occupation, avec une arme, d’un mirador situé à moins de 200 m de la limite du territoire de chasse voisin
a) est autorisée à condition de ne pas faire usage de son arme pour tirer un gibier.
b) est autorisée à condition que l’arme ne soit pas chargée.
c) est interdite, sauf dans le cadre de la destruction du pigeon ramier.

13) Au sens de la loi sur la chasse, la continuité d’un territoire de chasse est rompue lorsque celui-ci est traversé par
a) une route nationale à quatre bandes.
b) une voie navigable.
c) une voie ferrée d’une largeur, berges comprises, de 25 m.

14) L’utilisation d’un chien lorsque l’on chasse au mois d’août le brocard à l’approche et à l’affût est
a) autorisée.
b) interdite.
c) autorisée en vue de rechercher et de suivre la piste d’un brocard blessé et à condition que le chien soit tenu en laisse.

15) Tout chasseur, au moment où il chasse, doit être
a) porteur de son permis de chasse valide ou d’une copie de celui-ci.
b) porteur de son permis de chasse valide.
c) en mesure de prouver dans les 24 heures qu’il possède effectivement un permis de chasse valide.

16) Pour la chasse d’un animal appartenant à la catégorie « autre gibier », il est interdit d’utiliser
a) des cartouches à plombs d’un diamètre supérieur à 4 mm.
b) des balles de fusil calibre 12.
c) des balles de carabine d’un calibre nominal supérieur à 5,58 mm.

17) L’utilisation d’une carabine d’un calibre .243 Winchester est permise pour
a) la chasse du cerf en battue.
b) la chasse du sanglier aux chiens courants.
c) la chasse du chevreuil à l’approche et à l’affût.

18) Pour le transport de tout grand gibier tiré en Région wallonne, la réglementation impose
a) l’apposition d’un bracelet sur une des pattes arrières de l’animal, sauf si celui-ci a été tiré dans le cadre de la destruction.
b) l’apposition d’un bracelet sur une des pattes arrières de l’animal, uniquement si l’espèce à laquelle appartient cet animal est soumise à un plan de tir.
c) toujours l’apposition d’un bracelet sur une des pattes arrières de l’animal.

19) En Région wallonne, la chasse au grand gibier dans un territoire entièrement clos est
a) interdite.
b) permise toute l’année, sur autorisation du directeur de la D.N.F.
c) permise pendant la période d’ouverture de la chasse uniquement.

20) Parmi les 3 propositions suivantes, indiquez celle qui est correcte.
a) Il est interdit, en règle générale, de traquer dans une réserve naturelle domaniale ou agréée.
b) Seul le personnel de la D.N.F. peut chasser dans une réserve naturelle domaniale ou agréée.
c) Il est interdit de chasser en battue à moins de 200 m d’une réserve naturelle.