Les secrets du camouflage a la chasse  

VêtementDe nombreux chasseurs se demandent si le camouflage de chasse fonctionne réellement,ou s'il ne s'agit que d'un phénomène de mode dans le monde de la chasse. Ces dernières années, les études commanditées par des universités et les tests réalisés sur le terrain ont clairement démontré que le “camouflage de chasse”de Realtree® et Advantage® est d'une réelle efficacité. Il augmente de 30 à 40% les chances de voir du gibier et d'être moins remarqué, et donne lieu à près de 90% de changement dans le comportement du gros gibier lors de la chasse ! (Le Chasseur Français, novembre 2002)

En Europe, et plus précisément en Angleterre et en France - deux pays très traditionalistes en matière vestimentaire - le camouflage de chasse connaît actuellement une évolution sensible et devient une valeur sûre. Dans le Benelux, quelques “early innovators” viennent seulement de lancer la mode. La marque mondialement connue “Sportchief®” va même un pas plus loin en produisant des vestes en Realtree® qui contiennent 50% de polyester non réfléchissant. Comme le gros gibier perçoit aussi les UV, ce polyester a été traité pour ne plus les réfléchir. Autre innovation de cette marque : elle produit également des vestes “extrêmement imperméables, silencieuses et résistantes !”


Le camouflage de chasse fonctionne parce qu’il crée une confusion visuelle

Il y a quelques années, Bill Jordan, l'inventeur du camouflage de chasse, a lancé le camouflage de chasse Realtree® et Advantage®. Il est le fruit de recher permet, grâce à sa texture en trois
dimensions, de donner à celui qui le porte une forme non humaine. L'efficacité unique de ce camouflage de chasse réside dans sa triple dimension, ce qui confère transparence et profondeur aux différents dessins qui le composent. Le souci du détail et de la qualité apporté à la combinaison est tout simplement incroyable.

Si le camouflage fonctionne, c'est parce qu'il crée une confusion visuelle. Il décompose la silhouette humaine en divers fragments. Mais il ne vous rend pas totalement invisible pour autant. Il dissimule une forme reconnaissable comme une forme humaine en jouant sur les couleurs, les contrastes et la profondeur du motif. L'utilisation de couleurs terreuses naturelles s'avère utile lorsque l'on chasse des animaux qui perçoivent également les couleurs comme les cervidés, oiseaux et certains prédateurs (Université de Georgie et Calefornie). Les contrastes de couleurs et de profondeurs de champ donnent une troisième dimension au motif de camouflage de telle sorte qu'ils donnent lieu à un deuxième et à un troisième élément de confusion visuelle. Tous les motifs Realtree® et Advantage® se fondent sur ces secrets.

Vêtements Sportchief® = anti-UV, résistants,

Realtree Hardwoods Green®HD®Les branches et les feuilles imprimées sur les vêtements de camouflage sont d'un réalisme tel que même les plus réfractaires au concept n'ont pu que reconnaître la qualité du camouflage. Rien d'étonnant à ce que celui-ci soit d'ailleurs vendu sous licence. Loin du camouflage militaire, le camouflage Realtree® et Advantage® devrait permettre d'améliorer l'image que le grand public a de la chasse. C'est en effet la nature elle-même que l'on retrouve aujourd'hui sur ces vestes de camouflage.
Il est important de signaler que ce camouflage naturel a été testé dans le monde entier par des chasseurs passionnés, par des professionnels et par des guides de chasse. Pour beaucoup de chasseurs professionnels à l’étranger les vêtements Realtree® et Advantage® sont “un must”, et ils perçoivent le camouflage de chasse comme une nécessité d’efficacité, à l’instar de l’utilisation d’une lunette sur une carabine.

Differents Patterns (couleurs) de Realtree® et Advantage®

C'est aussi à Realtree® et Advantage® que l'on doit le procédé de la Haute Définition (HD) appliquée aux nouveaux camouflages Realtree Hardwoods Green® et au dernier-né de leur collection, l'Advantage Max-4®. Ces nouveaux camouflages sont les seuls à bénéficier en exclusivité du procédé de la Haute Définition. La HD permet d'atteindre un niveau maximum de qualité de camouflage en trois dimensions grâce à des contrastes de couleurs et à des détails sans précédent.
“Realtree Hardwoods Green HD®” est constitué essentiellement de troncs et de branchages. Il multiplie les zones dénudées et les contrastes pour ouvrir le dessin et améliorer ainsi les perspectives et les profondeurs. Ses feuilles très claires et son effet 3D donnent un relief très efficace tant que la végétation environnante est teintée de vert. Avec un panel couleur de différents verts et ses feuilles très claires, il répond exactement à la demande des utilisateurs qui souhaitent un camouflage 3D avec un relief très efficace pour l'entre saison et pour l'hiver sombre. Advantage Max-4 HD®Spécialement conçu pour la chasse au bois et la chasse au grand gibier (battue et approche), prairies et roseaux verts. Recommandé pour l'entre saison pour un passage de mai à décembre.
Le mode de camouflage «Advantage Max-4 HD®” convient à merveille pour la chasse aux canards, aux pigeons ou les safaris. Ce pattern présente des motifs d'herbes sèches, de roseaux, de plants de maïs et de feuilles séchées, dans une gamme de coloris pâles et en harmonie dans les tons jaunes/bruns. Ce camouflage est également efficace dans de grandes surfaces de céréales et naturellement pour la chasse aux pigeons à l’affût au maïs et au bord d’herbes sèches en hiver.

Chasse au grand gibier

Tout chasseur en battue au sanglier ou au cervidé sait combien il est important de rester immobile lorsque le gibier convoité s'approche. C'est exactement aux endroits où rien ne bouge, où il n'y a pas de bruits de voix et où le chasseur reste “invisible”, que l'on rencontrera le plus de gibier. Les vêtements de camouflage sont donc un facteur de la plus haute importance pour la pratique de cette discipline. Bien que le sport de la chasse soit sujet à quantité de traditions, et que nous ne devions certainement pas faire fi des habitudes et des usages bien ancrés, on se heurte souvent à différents tabous lorsque l'on aborde la question de l'utilisation de vêtements de chasse modernes aux couleurs camouflage. Une des raisons en est probablement le fait que les militaires utilisent depuis des dizaines d'années ce type de vêtements. Nous assistons heureusement au remplacement du "loden" vert classique, lourd, peu pratique et démodé par des vêtements de camouflage confortables, légers, bien aérés, mais néanmoins chauds. La technique de chasse par excellence, dans laquelle le modèle de camouflage du Realtree Hardwoods Green HD® semble revêtir la plus haute importance, est l’approche de cervidés. Il est possible dans ce cas de profiter au maximum des motifs “feuilles/branches/arbres” parfaitement imités, que les chevreuils ou les cerfs ont grand peine à distinguer de l'environnement réel. On peut évidemment se procurer n'importe où des “vêtements de camouflage”, mais leur qualité sera souvent sujette à caution. Chacun sait que les vêtements Sportchief® ne représentent pas seulement un rendu presque photographique de l'environnement naturel, mais qu'ils sont en outre confortables, légers à porter et silencieux. Après une averse, ces vêtements sèchent instantanément, et leur imperméabilité est proche de la perfection

VêtementDe manière plus générale, il semble que ces animaux parviennent à se repérer dans leur environnement grâce à une excellente “mémorisation” de l'espace. Il est primordial de maîtriser ses mouvements lorsque l'on tente d'approcher des cervidés. Quelle que soit la situation, veillez à toujours progresser lentement en évitant les gestes brusques. Veillez absolument à tenir compte du fait que les cervidés ne sont pas pourvus du filtre jaune qui protège l'oeil humain des effets dommageables des rayons ultraviolets (Université de Georgie et Californie). Ils peuvent donc percevoir les bleus bien mieux que nous encore. Est-ce pour cela que des fabricants de tenues de camouflage tels que Sportchief® fabriquent des tissus non réfléchissant ? Les cervidés (cerfs et chevreuils), pour autant que nous le sachions, voient comme des humains mais ne percevraient pas les rouges et les verts. Cela signifie qu'ils voient les bleus ainsi que les jaunes et les oranges mais ne peuvent probablement pas distinguer les verts et les rouges, ni percevoir aussi bien que nous, le spectre des couleurs. En d'autres termes, des feux de freinage les gêneraient considérablement et ils éprouveraient des difficultés à distinguer une tomate mûre. Ils semblent apparenter le rouge foncé à du noir.

Bien que peu aiguisée, la vue des cervidés leur permet néanmoins, contrairement à nous, d'avoir une perception immédiate de la quasi-totalité de leur environnement. Les cervidés ne semblent pas en mesure d'effectuer une analyse détaillée de celui-ci mais détectent les mouvements de façon correcte et ce sur un angle proche de 300°. N'avancez donc pas vers eux comme un bloc unique (veste) de couleur (verte), car dans la nature, cela ne se produit pas ou rarement.

En règle générale, la structure de l'oeil des animaux est directement liée à leur mode de vie et à leurs facultés visuelles. Le sanglier et le blaireau possèdent par exemple de petits yeux, rien d'étonnant dès lors que leur vue soit si limitée. Preuve en est que la capacité de ces deux animaux à exploiter d'autres sens à merveille est bien connue. Cela montre qu'il est relativement aisé de deviner comment une espèce utilise ses sens en observant sa morphologie. Adopter une forme non humaine est donc l'attitude la plus importante pour un chasseur. Il faut également veiller à se positionner correctement selon la direction du vent. La marque Hunter’s Specialties® offre même des produits anti-odeurs et des lessives sans UV-éclaircissants. (Voir www.imhuntex.com)

A l’approche en vêtements Whitewater® et

Chasse aux migrateurs (pigeons et canards)

Ceux qui ont déjà chassé le ramier savent qu'il s'agit probablement du plus farouche des petits gibiers de notre pays. Les pigeons ramiers et les palombes s'attachent aux cultures et se nourrissent volontiers, tout au long de l'année, de la table bien garnie que leur offrent bien malgré eux les agriculteurs. Ces oiseaux connaissent donc les hommes mieux que quiconque, et savent très bien qu'ils doivent rester dans leur voisinage (mais hors de portée de leurs fusils !). Il est très rare que l'on tire un pigeon avant qu'il ne nous ait remarqué. Il est donc de la plus haute importance de s'approcher sans se faire voir et, surtout, de ne pas bouger et de laisser le pigeon s'approcher jusqu'à la bonne distance de tir. Dans la lutte contre les dommages causés aux cultures dans les jardins et les champs, il importe donc de s'installer dans une hutte de branchages qui vous dissimule bien, et de ne se manifester que lorsque les oiseaux descendent pour se poser. Une telle hutte de chasseurs doit naturellement être amovible et transportable. Elle doit aussi offrir un espace suffisant pour pouvoir y utiliser son fusil en toute sécurité. Nous avons opté pour la solution qu'offre la marque Hunter’s Specialties®. Il ne s'agit pas d'une hutte de chasseur à proprement parler, mais d'un affût de camouflage flexible, utilisable à bien d'autres fins. Lors de la régulation – destruction – des pigeons, au printemps, cet affût de camouflage nous a été extrêmement utile. Il peut être utilisé comme hutte de chasseur pour une personne ou fournir un abri camouflé à deux et même à trois chasseurs.

Au cours de la chasse aux pigeons, les surfaces blanches de notre visage et de nos mains sont souvent les premiers signaux d'alarme que perçoivent les oiseaux qui approchent. A ce problème aussi, la marque Whitewater® et Hunter’s Specialties® ont trouvé une solution. Leurs gants et leurs bonnets légers et parfaitement ventilés constituent la solution idéale pour camoufler la pâleur de nos visages et de nos mains, tout en assurant le meilleur confort. Et, en été, lorsqu'il fait bien chaud et que nous voulons protéger les récoltes des pigeons, ces vêtements offrent une ventilation idéale. On peut enfiler, sur un simple T-shirt et un short, une veste et un pantalon Whitewater® légers qui vous transformeront en un saule soigneusement taillé !

Un survêtement avec bonnet et gants conviennent parfaitement pour les chasses estivales parce que la plupart des oiseaux, à quelques exceptions notoires près, n'ont pas ou guère d'odorat, ce qu'ils compensent amplement par une acuité visuelle de premier ordre. Tout d'abord, ils disposent de toutes les classes à trois cônes dont bénéficient les humains pour la vision complète des couleurs. Leur acuité visuelle dépasse la nôtre et, comme ils n'ont pas de filtre UV, ils sont sensibles à tous les UV et au bleu pur que voient les cervidés. Ils disposent comme nous de bâtonnets rétiniens permettant une vision nocturne, mais les leurs ne sont pas handicapés par un filtre UV. Nombreux sont ceux qui disposent d'un 4e cône extrêmement sensible dans la zone UV et même à moins de 300 nm (une étude menée en 1997 apporte une confirmation comportementale des capacités UV que suggèrent les structures physiques et les électrorétinogrammes). Ce 4e cône, combiné à des gouttelettes d'huile dans les yeux, permet aux oiseaux de percevoir des motifs dispersés pour déterminer la position du soleil par temps couvert. Les oiseaux migrateurs peuvent utiliser cette capacité pour faciliter leur orientation, et elle leur permet certainement de percevoir les effets des éclaircissants d'UV. Hormis le bleu et l'ultraviolet, tous les gibiers à plumes voient les couleurs d'une façon très similaire à la nôtre. Les humains peuvent capter des couleurs de camouflage de plus grande longueur d'onde (verts, jaunes, oranges, bruns et rouges) dans la zone de chasse, et les oiseaux vont percevoir dans la même mesure ce qui est bien visible et ce qui s'harmonise. Une différence significative se manifesterait cependant dans la vision des ultraviolets et des bleus purs. Si des éclaircissants d'UV sont présents, l'oiseau les distinguera (un blanc bleuté brillant, comme le voit le cervidé) alors que nous, humains, ne les percevrons en aucune manière. Bon nombre de chasseurs ont sans doute pu tester l'efficacité de certains types de camouflages dans la chasse du gibier à plumes, celui-ci voyant les couleurs. Veillez à laver au moins une fois vos vêtements de chasse à l'eau pure sans utiliser de lessive contenant des UV faisant briller les couleurs. Le gibier repère en effet celles-ci

.Chasse au canards en vêtements Mad Dog® et

Predateurs

De jour comme de nuit, le chat possède une excellente vision. De tous les animaux terrestres, c'est lui qui possède les plus grands yeux (4 à 5 cm) proportionnellement à la masse corporelle. Cette taille reste importante si on la compare à celle de son crâne. Leur vision étant bichromique, les prédateurs mammifères perçoivent moins de couleurs que nous. Chez le renard, animal vivant exclusivement la nuit, la pupille - trou situé au centre de l'iris - est ronde et large, ce qui permet à l'oeil de capter un maximum de lumière la nuit. Sans la moindre lumière, ceux-ci sont par conséquent virtuellement aveugles

Conclusions

Qu'il s'agisse d'observer, de photographier, de capturer ou de tuer du gibier, ceux qui pratiquent ces diverses disciplines ont une chose en commun : ils tentent d'approcher leurs “proies” d'aussi près que possible. Approcher sans se faire ni remarquer ni voir suppose la mise en oeuvre d'un certain nombre de règles et accessoires. Les connaissances et l'expérience du chasseur constituent probablement les éléments les plus importants dans l'approche des animaux sauvages. Mais, tant pour les chasseurs chevronnés que pour les débutants, il importe de respecter certaines règles de base pour avoir des chances de voir sa journée de chasse couronnée de succès. Il faut avant toute chose toujours essayer de progresser contre le vent. Cela permet d'émettre un minimum d'odeurs. Au cours d'une “traque”, nous utiliserons autant que possible une couverture d'arrière-plan. Les silhouettes qui se détachent sur un arrière-plan uni vont se remarquer de très loin et seront identifiées comme telles. Les études menées sur le gibier ont clairement démontré que ce sont surtout les mouvements qui attirent son attention. Tout l'art consiste donc à rester en harmonie avec la nature et à se déplacer aussi discrètement que possible. Les mouvements doivent être imperceptibles. Il ne faut jamais changer de position à la hâte ou de façon brusque. L'habillement revêt une grande importance en la matière. Une veste et/ou un pantalon unicolore se détachera de façon très visible sur un fond varié, dans un bois. Même si ses vêtements sont d'un brun ou d'un vert “naturel”, les mouvements du chasseur se remarqueront aisément dans un bois. Le chasseur constitue en effet une surface unicolore qui se déplace dans un environnement (boisé), qui est varié par définition. Tant qu'il se tient immobile, on ne le remarquera guère. Mais, aussitôt qu'il se mettra en mouvement, c'est une masse unicolore qui va se déplacer dans un univers chamarré. Des vêtements assortis d'un motif de camouflage varié représentent donc la meilleure solution à ce problème. Utilisez aussi des lessives sans agents UV ou simplement à l’eau pure. Contrairement à l'homme, le gibier perçoit les UV et les détecte aisément. Vous pouvez tester cela avec une simple lampe à UV : vous verrez aussitôt si vos vêtements changent.

Il est impératif de couvrir votre visage et vos mains. Aux yeux du gibier, ces surfaces claires sont assimilées à des surfaces brillantes. La solution réside dans un camouflage complet, comprenant cagoule et gants des marques Whitewater® et Hunter’s Specialties®. Un camouflage efficace est un camouflage complet.

Tout le monde sait que les modes de camouflage doivent être différents selon l'endroit où l'on chasse, mais l'expérience nous apprend qu'ils doivent aussi être adaptés en fonction du type de chasse pratiqué.

Adaptez vos motifs de camouflage à l'arrière-plan. Une veste Realtree Hardwoods Green® ou Advantage Max-4® confère à votre camouflage une dimension supplémentaire parce qu'elle est réalisée en High Definition (HD). Cherchez l'ombre et évitez la lumière solaire directe. Si possible, marchez vers l'ouest, le matin, et vers l'est en fin de journée. Ayez toujours le soleil dans le dos. Éliminez votre odeur en recourant à des produits spéciaux qui absorbent les odeurs. N'utilisez pas de détergents odorants pour vous approcher de plus près. Placez du papier collant, même sur le brillant du canon de votre fusil, lorsque vous allez chasser en plein soleil. Il existe du papier collant pour fusils qui s'enlève facilement et ne laisse pas de traces de colle sur le canon. Cela peut vous rapporter un beau chevreuil ou quelques canards et pigeons.

Alors bonne chasse en couleurs camo Realtree® et Advantage® dans les meilleures marques: Sportchief®, Mad Dog®, Whitewater® et Hunter’s Specialties®. Testez les et vous verrez la différence…

Affût transportable et pliable (4 faces) de Hunter’s Specialties®.