Reguler le renard ?
Le collet

Le collet

Le collet est un moyen sélectif pour la prise des renards, son efficacité est remarquable : d’après de nombreux utilisateur, 80 à 90% des renards sont capturés grâce à ce système. De plus, le collet est sélectif, peu encombrant et peu coûteux. Il est également d’un emploi très simple : il peut être placé en coulée, en sillon ou encore en gueule de terrier. Le bas est maintenu entre 18 et 22cm du sol et le diamètre d’ouverture est de 21cm minimum. Le collet est maintenu en bonne position par des brindilles fendues de noisetier, plantées légèrement en oblique, de chaque coté de la coulée. Leur extrémités sont légèrement entaillées au couteau pour permettre de coincer la boucle du collet. (voit schéma ci-contre)

Quelle préparation ? Avec la bricole, elle est simple : le câble doit seulement être vieilli pour perdre son aspect brillant qui le rend trop visible. Les règles à respecter sur le terrain qui sont d’ailleurs valables pour tous types de pièges : rester le moins longtemps possible sur le lieu de pose pour ne pas laisser trop d’odeurs, ne pas manipuler les engins à mains nues ou les frotter avant avec de l’herbe, ne pas marcher dans les coulées,...
Un renard manqué à cause d’un piège mal réglé ou alerté par une installation défectueuse ou par une odeur humaine devient très difficile à prendre.

Il faut bien sur découvrir les coulées fréquentées et éviter les Le renardaccidents qui peuvent survenir si des lièvres, des chevreuils ou des sangliers ont l’habitude d’emprunter le même passage. Les coulées utilisables se trouvent toujours dans les haies, les buissons, les bordures de bois, les grillages et sous les clôtures de fils de fer barbelés. Autres endroits très fréquentés où des collets peuvent être tendu : la dernière raie de charrue d’un champ labouré, les trous existants entre les bottes de paille des meules dressées en plaine, les gueules des terrier.

Comment éviter les prises non souhaitées

Dans une coulée que des lièvres risquent d’emprunter, poser le câble à la hauteur maximale puis enlever la végétation qui se trouve en dessous, l’animal pourra passer sous le collet. Face à des chevreuils, mettre deux branches en croix au dessus du câble qui les obligent à sauter. Si des sangliers passent dans la coulée, évitez la car les gros partiront avec votre collet alors que les petits risquent de s’y étrangler. De plus, si d’autre animaux empruntent une coulée, ne posez jamais un câble en haut ou en bas d’un talus.

Et surtout, n’oubliez pas d’aller vérifier vos collets tous les jours !!!